Bún bò et Mikaloff

Aujourd’hui j’ai envie de vous faire voy­ager.
On part pour le Viet Nam à la décou­verte de ce fab­uleux plat : le “bún bò” et non pas comme le dis­ent les français le bo bun. Bun sig­nifi­ant les nouilles et bo le bœuf. Vous trou­verez égale­ment en far­fouil­lant sur le net le bun ga, Bun thit, bun bo Hue etc etc.

Alors oui ça à l’air bon mais y a quoi dedans ? Voici une recette faite mai­son (je ne vous mets pas tous les ingré­di­ents à la file mais plutôt com­ment je le fais) :

Faire cuire les nouilles de riz et les rin­cer à l’eau froide pour arrêter la cuis­son. C’est main­tenant que ça se com­plique 🙂
il faut tout pré­par­er, couper le bœuf en lamelles fines, hacher la corian­dre, la ciboule, pré­par­er quelques feuilles de men­the, de rau ram et de laitue bien fraîch­es, des lanières fines de carottes et de con­com­bres. Hacher un ail. Vous met­tez tout de côté pour faire la sauce.

évidem­ment en atten­dant petit apéro qui va bien, type une bière IPA et du Gua­n­a­bana à vaper, je dis ça, je dis rien.

Donc la sauce, un petit bol, dedans : un fond de sucre blanc, l’ail préal­able­ment découpé, du piment rouge coupé en ron­delles, deux ou trois cuil­lères à soupe de nuoc mam, quelques gouttes de jus de cit­ron jaune (atten­tion pas trop), je rajoute une cuil­lère à café de vinai­gre de riz et je com­plète avec de l’eau. Laiss­er mariner le temps de faire le reste.

Dans un wok ou une poêle faire revenir un peu d’ail dans de l’huile, même s’il n’est pas par­ti. Griller le bœuf en le lais­sant saig­nant.
Dans un gros bol, servir les nouilles, pos­er dessus la viande puis, les légumes coupés, les herbes et pour finir saupoudr­er de cac­ahuètes con­cassées. Servir avec la sauce qu’on met­tra dessus comme on en a envie, vous pou­vez ajouter un peu de sriracha si ça ne pique pas assez, régalez vous !

Evidem­ment une recette qui plus est Viet­nami­enne est plutôt sym­pa, mais on est là pour la vape.
Je vous pro­pose de vaper le jus MIKALOFF de Cloud’s of Lolo. Le Mikaloff est un gâteau russe com­posé de poudre d’amandes et de noisettes sur un lit de crème pral­inée. Le jus est assez costaud pour être vapé avec un plat épicé. Le côté noisettes / aman­des ira au top avec les herbes fraîch­es et le saupoudré de cac­ahuètes. Pour les palais les plus poin­tus accom­pa­g­nez ce plat et ce jus avec un petit Berg­er­ac sec qui ravi­ra tout le monde. Il rafraichi­ra les palais échauf­fés et se mari­era par­faite­ment avec la douceur du Mikaloff.

Et vous ? Vous vapez quoi avec les saveurs épicées ?

Jean A. pour

https://www.facebook.com/vapestronomie/

https://www.instagram.com/vapestronomie/

2 réflexions au sujet de “Bún bò et Mikaloff

  1. mer­ci pour se jolie retour tout en gas­tronomie le plat le vin et cette petite vape pour­rait en séduire plus d’un je suis heureux de faire par­ti de ton monde ou les saveurs son mise a l’honneur bonne appétit et bonne vape

Laisser un commentaire